Développer le respect de soi pour mieux vivre ensemble

Chaque jour, à chaque instant nous sommes en relation les uns avec les autres. Nous sommes des êtres sociaux. Nous ajustons nos comportements, nos paroles par rapport à l’autre. Nous nous adaptons en permanence selon notre rapport au monde, aux choses et aux êtres humains qui nous entourent. 
Mais comment s’adapter au monde qui nous entoure dans le respect de soi et des autres ? 
Nous faisons appel à nos sens, à l’écoute de nos émotions (peur, tristesse, colère, joie), à l’écoute de nos pensées, et comme nous sommes uniques de par notre génétique, notre éducation, notre vécu, nous avons nos propres représentations du monde et nos propres valeurs. Parfois, nos propres valeurs sont bousculées par les valeurs de l’autre et cela entraîne des incompréhensions. Les échanges et la communication sont alors essentiels pour mieux comprendre le monde de l’autre, l’accepter, le refuser ou le partager. Pour arriver à mieux se comprendre entre êtres humains, il est primordial de se respecter soi, c’est-à-dire être à l’écoute de ses propres besoins, ses propres valeurs. 
Selon le traité de sociologie de 1968, le respect est le fait de prendre en considération la dignité de la personne humaine. Le respect de soi-même. Le respect mutuel, né de l’échange entre individus se considérant comme égaux, suppose d’abord l’acceptation de valeurs communes, notamment celles de l’échange lui-même. 

Comment développer le RESPECT DE SOI ? 
Prendre le temps de s’écouter vraiment, être présent à soi pendant quelques instants chaque jour, permet d’entendre ce que l’on veut vraiment pour soi, les êtres chers et le monde. Mais comment s’écouter vraiment ? En faisant PAUSE, en prenant le temps d’être attentif à sa respiration, à son corps et ce qu’il nous dit à chaque instant de notre état général en relation avec les autres et le monde.  

Comment faire PAUSE ? Faire PAUSE, c’est prendre un temps pour s’écouter.  

VOULEZ-VOUS PRENDRE LE TEMPS DE VOUS ECOUTER ? 
OUI !! Alors je vous propose de prendre ce temps MAINTENANT, assis à votre bureau entre deux rendez-vous ou deux réunions. Installez-vous confortablement dans votre fauteuil ou sur votre chaise. Portez votre attention pleinement et totalement à votre respiration pendant 3 à 5 minutes, en relâchant profondément les tensions sur l’expiration (le souffle), en amplifiant la durée de l’inspiration et de l’expiration.  

Cela semble anodin, banal et pourtant ce simple temps de respect de soi, avec de l’entraînement (on n’a rien sans rien !), permet de gagner en concentration et en efficacité, réduit le stress et donc apaise les relations à tous les niveaux (vie pro/vie perso). Cette capacité à faire “PAUSE” peut se développer et se renforcer jour après jour, grâce à la sophrologie.

13 janvier 2020 By: Armelle Gardanes